Better days, le film chinois dénonçant une dure réalité


Films / vendredi, mai 8th, 2020

Présentation

Better Days est un film psychologique, policier, romantique et dramatique chinois. Il a été nommé le meilleur film de l’année à la 39e cérémonie des Honh Kong Film Awards en 2020. Ce film a été écrit par Lam Wing Sum, s’étant basé sur le livre YA (Young adult fiction) In His Youth, In Her Beauty de Jiu Yuexi. Il a été réalisé par Derek Tsang et est sorti le 25 octobre 2019 en Chine. Il évoque dans une ambiance calme et oppressante des vifs sujets tel que l’harcèlement scolaire, le suicide, les dettes financières ainsi que la forme d’éducation en Chine et ses valeurs. Une belle histoire d’amour entre les deux protagonistes rythme également joliment le film étant naturellement terne et glacial. Il dure 2 heures et 15 minutes soit 135 minutes et est en mandarin mais est téléchargeable en VostFr et en VostCh gratuitement (lien à la fin). Il n’y a pas d’âge limité mais il est conseillé de ne pas le regarder en étant trop jeune (-14 ans) car des scènes peuvent parfois êtres brutales voir traumatisantes.

Résumé

L’histoire débute sur le suicide d’une élève, Hu Xiaodie. Chen Nian, une lycéenne étant dans sa classe recouvre son corps révélé à l’ensemble de l’école, subissant alors des interrogations suspectes. Mais Chen Nian va rapidement se rendre compte de sa faiblesse semblable à celle d’Hu Xiaodie et sera victime d’intimidation d’abord par trois de ces camarades puis au long terme, par l’ensemble de sa classe. Un jour, alors qu’un gang attaque un jeune homme, Chen Nian tente d’alerter la police mais se retrouve à terre menacée et ordonnée d’embrasser l’homme blessé. C’est ainsi qu’elle fit la connaissance de Xiao Bei, un jeune voyou solitaire qui ne cesse d’enchaîner bagarres et trafics. Peu à peu, ces deux personnes tant semblables que différentes vont trouver en eux de l’espoir et l’envie de se battre pour un monde meilleur. Pour atteindre leur but, Chen Nian va faire appel à la police mais comprendra vite qu’elle ne leur est pas utile. Entre blessures, pleurs, fuites et regards, Chen Nian et Xiao Bei devront se livrer à eux même en tentant d’établir la justice et d’enfin pouvoir marcher dans la rue ensoleillée en souriant.

Personnages

Principaux

Chen Nian

Chen Nian est le personnage joué par Zhou Dongyu. Elle est une jeune lycéenne se sentant très seule. Elle n’a effectivement pas d’amis et sa mère vit loin d’elle travaillant pour financer les études de sa fille. Elle est faible, craintive et renfermée mais en revanche, elle est intelligente, bienveillante et juste. Elle est victime d’intimidations de la part de ses camarades à de nombreuses reprises mais également des harceleurs concernant les dettes de sa mère, ce qui la rendra lâche et remplie de désespoir. Mais sa rencontre avec Xiao Bei l’ouvrira sur d’autres horizons et renforcera son désir de réussir.

Xiao Bei

Xiao Bei est le personnage joué par Jackson Yee. Il est un jeune voyou sans famille, sans argent et vit entre les combats de rues, les trafics et les paris. Il rencontre Chen Nian alors qu’elle tente de le sauver et s’attache à elle tout en la protégeant. Alors qu’il n’attendais rien de la vie et encore moins de lui, il se sent enfin utile et assure la protection de sa bien-aimée jusqu’à la fin.

Secondaires

Avis Personnel

Ce film m’a été recommandée par une amie et par la youtubeuse « Sam et les dramas« . J’ai vraiment été impressionnée par la qualité du scénario, du tournage ainsi que des acteurs. La tournure réaliste qui rend les scènes si bouleversantes m’a tant effrayé que fasciné, j’ai ainsi pu prendre conscience de la dure existence de cet autre monde si différent du mien en terme d’éducation, de valeurs et de place dans la société. L’harcèlement est également très bien mis en situation et touche au plus profond du cœur de la vie adolescente et de cette violence si cruelle et pourtant tant courante un peu partout dans le monde. J’ai été gentiment charmée par la délicate romance entre Chen Nian et Xiao Bei, leur relation se forme sur des événements durs et douloureux mais l’alchimie entre ces deux victimes devient tout de suite palpitante. Leur volontés de s’en sortir et de venger les plus faibles sont tellement puissantes que l’on ne peut que les laisser avancer seuls, main dans la main. Mon personnage coup de cœur est bien évidement Chen Nian, je trouve qu’elle souffre beaucoup trop psychologiquement et a été confronté à de nombreuses situations dont nous ne devons pas faire face à cet age. Malgré la faiblesse et le manque de soutien émotionnel, elle a tout de même réussi à essuyer ses larmes et avancer doucement vers la lumière en évitant laborieusement les ombres sur son passage (oui je reprend les phrases de l’ancien professeur, et alors ?). C’est un personnage que j’admire grandement pour son courage et sa patiente. Zheng Yi, le jeune policier est également un de mes personnages préférés, il a essayer du mieux possible d’être présent pour Chen Nian afin de la soutenir, de la protéger et d’éclaircir les différentes enquêtes mais il s’est vite rendu compte que la police ne peut pas établir la justice toute seule et qu’au final, les plus riches ou avantageux gagnent toujours. Il m’a particulièrement émue pour sa volonté de rendre son travail précieux, de ne pas mettre l’affaire de côté et d’exercer toutes ses capacités pour le bien-être de ces adolescents.

Edits

Ce sont des montages avec des photos et/ou des vidéos afin de produire une grande vidéo avec habituellement, de la musique en fond.

À NE PAS REGARDER SI VOUS N’AVEZ PAS ENCORE VU LE FILM !!

Où le regarder ?

La bande Annonce (engsub)

Galerie

Partagez à vos amis

Une réponse à « Better days, le film chinois dénonçant une dure réalité »

  1. Je n’étais pas emballée par l’histoire de prime abord (même si c’est un sujet important) et je me suis laissée convaincre par ton avis. Et je ne le regrette pas, c’est un très beau film (la photographie du film est très belle) et le scénario nous fait découvrir les dessous de la pression mise sur les jeunes lycéens en Chine pour rentrer à l’université (on peut voir que nos systèmes d’éducation sont diamétralement opposés), ce qui pousse certains à en maltraiter d’autres. Le film aborde aussi la question de la culpabilité de manière intéressante et sur différents sujets (celle que l’on porte envers les erreurs de nos parents, envers ceux à qui l’on a fait du mal mais aussi envers ceux qu’on aime).
    C’est un film que je recommande, merci pour cette découverte. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.